Mon parcours

Trajectoire

Après une formation universitaire (Doctorat en Science de la Vie, avec des recherches dans le domaine du VIH), je décide d'intégrer l'entreprise dans le domaine de la santé. J'ai longtemps travaillé au sein d'équipes internationales à des postes me permettant d'accompagner les personnes dans leur développement. 

Ma formation à l'Approche Centrée sur la Personne (ACP) entre 2008 et 2012 me permet d'intégrer dans ma vie et dans ma pratique professionnelle un intérêt croissant pour les dynamiques relationnelles qui se jouent entre individus, que ce soit en famille, dans le couple, au sein d'une équipe ou d'une entreprise.

Je souhaite de plus en plus m'orienter vers l'accompagnement des personnes non plus dans le cadre spécifique de l'entreprise, mais de façon plus large, dans leur cadre de vie.

En janvier 2015, je fais le choix de m'installer en profession libérale en tant que psychopraticienne.

J'exerce ce métier depuis bientôt 6 ans et c'est avec plaisir que je reçois adultes, couples et adolescents à mon cabinet situé à Neuilly-sur-Seine.

L'exercice de la psychothérapie pour Cécile Maréchal

Seule une formation rigoureuse, une expérience solide et une certaine vision des relations humaines constituent le socle d’une prise en charge efficace. 

C'est tout d'abord à travers mon travail psychothérapique personnel effectué sur de nombreuses années j'ai pu faire l’expérience du potentiel de construction de soi de l’être humain. Je sais, pour l’avoir vécu, que les personnes ont d’immenses ressources. Ce travail m'a permis d'être ouverte à mon expérience, à mes sentiments et d'exprimer cohérence et transparence dans ma façon d’être en relation dans le cadre de mes consultations.

Au cours de ma formation à l'exercice de la psychothérapie, j'ai appris « à écouter mieux, de manière plus sensible, plus empathique » (C. R. Rogers).  J'ai travaillé et développé cette capacité à comprendre, à ressentir le vécu du client et à le lui transmettre. Il s’agit plus de « saisir » la personne plutôt que de s’arrêter à la compréhension du contenu seul: percevoir le sens de ce qui est dit, la signification que ça a pour la personne plutôt que d’interpréter les faits selon mon cadre de référence.

Mon travail en dehors du cabinet...un engagement au sein d'institutions et d'associations

Depuis 2015, je suis thérapeute bénévole au sein de l'Association Pour le SOutien en psychothérapie Sociale (APSOS), qui permet aux personnes les plus démunies d'accéder à un soutien psychothérapeutique pendant 1 an à un tarif adapté.

Depuis septembre 2018, je fais partie de l'association SVS (Stop aux Violences Sexuelles) et de l'équipe encadrante d'un "atelier de réparation des violences sexuelles par l'escrime."

Entre 2015 et 2018, j'ai été pendant 3 ans consultante pour l'UNESCO: j'ai accompagné les éducatrices responsables du jardin d'enfants (structure pré-scolaire) et leur directrice dans leurs missions auprès des enfants, notamment dans la mise en place de leur projet pédagogique (alternance de coaching individuel et de travail en groupe).