tourism_country_cottage

Dans le courant de la psychologie humaniste

L'Approche Centrée sur la Personne (ACP), ou thérapie centrée sur la personne, est fondamentale dans le courant de la psychologie humaniste.

C’est « en observant des gens lutter, en cours de traitement, à la recherche d’un mode de vie », que Carl R. Rogers (1902-1987) a décrit et proposé la théorie de l’Approche Centrée sur la Personne.

Le socle de cette approche réside dans des changements de conception qui ont été révolutionnaires et qui ont eu un impact sur toutes les formes de psychothérapies, au-delà même du champ de la psychologie humaniste, et plus généralement sur la nature des accompagnements dans des domaines aussi variés que la santé, l’éducation, le monde des entreprises.

Pour que vous en saisissiez l'essence, je présente ses fondements, les valeurs qui la composent (onglet "un défi une éthique"), les principaux bienfaits observés chez les personnes ayant bénéficié d'une psychothérapie centrée sur la personne.

Ce à quoi j'ai ajouté les témoignages de certains de mes clients.

La présentation que je fais de l'ACP n'est pas exhaustive, mais correspond à ma façon de considérer l’Approche Centrée sur la Personne (ACP), de la vivre et de l’intégrer dans ma pratique.

Pour une présentation plus complète de l’ACP, je vous renvoie à la rubrique « ressources », dans laquelle vous trouverez le lien vers l'association représentant l'ACP en France (l'AFP-ACP).